En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite. En savoir plus
OK
La Charente Maritime
5 minutes pour découvrir la Charente Maritime

Ce qu’il faut savoir sur le tourisme de découverte économique et la visite d’entreprise

Qu’est ce que le Tourisme de Découverte Economique (TDE)/ la visite d’entreprise ?

 Ouvrir les « coulisses » d’une entreprise en activité aux visiteurs afin de donner à voir tout ou partie du processus de production (produit ou service)
  • Un discours d’entreprise, des explications sur l’entreprise, son histoire, son développement, ses marchés, ses produits, ses technologies, sa culture et ses valeurs
  • La visite peut être ponctuée d’anecdotes, de séquences interactives ou ludiques ; solliciter la participation des visiteurs ; mises en place d’une boutique pour des produits souvenirs/locaux/dérivés

Le TDE en France

3 000 entreprises ouvertes à la visite toute l’année en Janvier 2012 (source ACFCI, réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie)
 
En majorité des entreprises artisanales, des exploitations agricoles ou vini-viticoles et des entreprises industrielles.

Le TDE en Charente-Maritime

Près de 60 entreprises sont actuellement présentes sur ce site  et nous comptons sur vous pour  enrichir encore cette offre de visites qui attire un public de plus en plus important.
 
Cet outil a été développé conjointement par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Rochefort et Saintonge, la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Rochelle, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Charente-Maritime et la Chambre d’Agriculture Charente-Maritime. 
 
La parution de votre entreprise sur ce site est entièrement gratuite. Nous vous demandons uniquement de compléter une fiche de données présentant votre entreprise et la visite que vous souhaitez mettre en place - ou que vous mettez déjà en place- et de signer un contrat d’engagement moral. Il vous appartient également de nous informer de toute évolution concernant les visites que vous proposez afin que ce site reflète convenablement et à tout instant la réalité de l’offre.
 

Pourquoi une entreprise s’ouvre au public ? Les objectifs :

Une entreprise s’ouvre au public pour plusieurs objectifs :
  • De communication
    • Par souci de transparence
    • Améliorer l’image de marque, notoriété et attractivité
    • Etre en contact direct avec le public ciblé
    • Elargir et fidéliser la clientèle
  • Commerciaux
    • Promouvoir le produit
    • Vente directe du produit ou 
    • Développer et différencier son chiffre d’affaires
  • De management
    • Pour motiver et impliquer le personnel dans un nouveau projet
    • Valorisation du personnel et de leurs emplois
    • Ouvrir ses portes aux familles du personnel
  • Pour démontrer son savoir-faire
  • Pour valoriser les métiers qu’elle possède et faciliter le recrutement
  • Pour s’intégrer dans un environnement local
 

Principes et questions premières

Adapter la visite à la culture de l’entreprise. 
Intégrer la visite dans la politique de communication de l’entreprise (interne et/ou externe)
Définir le concept de communication et répondre aux questions suivantes :
  • Pourquoi faire visiter son entreprise ?
  • Quels messages et valeurs je souhaite faire passer ? 
  • A qui je m’adresse ?
  • Quels moyens mettre en œuvre ?
  • Doit-elle être gratuite ou payante ?
Appropriation de l’idée de visite par le personnel
Quelles peuvent être les clientèles cibles ?
  • Clientèles externes à l’entreprise : les touristes, la population locale, les scolaires ou étudiants
  • Les publics professionnels : fournisseurs, actionnaires, prestataires, clients
  • Clientèle « interne » : le personnel et sa famille
Comment la visite peut-elle être organisée ?
  • Evénementielle : une JPO pour marquer un événement (anniversaire, lancement nouveau produit…), dans le cadre d’une opération à portée locale/régionale ou visant le secteur d’activité de l’entreprise
  • Un programme de visites avec par exemple 10 dates dans l’année, une visite hebdomadaire ou mensuelle 
  • Permanente touristique (ouverte au public)
  • Permanente sélective (professionnelles, confidentielle) 

Plan d’action et aspects techniques : professionnaliser la visite

Tarification

Le site doit proposer différents tarifs qui peuvent être différenciés de la façon suivante :
  • tarifs pleins 
  • tarifs réduits : enfants, groupes, étudiants, handicapés, etc. 
  • gratuité (par choix ou pour les partenaires, professionnels, journalistes, etc.)
Le site peut avoir une politique favorisant l'accès de publics spécifiques (personnes handicapées, chômeurs, etc.)

Préparation de l’accueil/ Avant la visite :

  • Prévoir un espace spécifique pour l’accueil et l’attente avec un mobilier adapté (sièges), une signalétique l’identifiant, prévoir des toilettes à proximité, éventuellement prévoir un point d’eau et de l’information touristique de proximité
  • Avoir un personnel dédié à la visite. Qu’il soit souriant, professionnel et prêt à répondre aux imprévus. Qu’il soit facilement identifiable (badge, uniforme)
  • Proposer des supports d’information clairs du type : descriptif sommaire de ce que les visiteurs vont découvrir sur le site, modalités et conditions de visite, les règles de sécurité et restrictions/interdictions éventuelles, le plan d’accès

La visite 

Le circuit de visite se construit comme suit :
  1. Décrire minutieusement et chronologiquement le process de fabrication. Définir précisément ce que l’on veut faire savoir et identifier physiquement dans l’entreprise où se trouvent ces éléments. On peut sélectionner les étapes de la fabrication à présenter, il n’est pas nécessaire de tout montrer pour satisfaire le visiteur.
  2. Bâtir un scénario de visite. Caler le discours, les temps d’arrêts et les temps de déplacement.  Mettre en place une signalétique appropriée sur le terrain
  3. Animer ce scénario par une mise en scène, des démonstrations, la participation des visiteurs…
Avant de commencer la visite, présenter l’entreprise et les hommes par un exposé en « salle ». Des supports de communication peuvent être distribués pour accompagner la visite et compléter le discours du guide (plan de l’entreprise, coupe/présentation d’une machine clé pour la production…)
Un bon parcours de visite doit :
  • Permettre de comprendre le processus de fabrication et suivre son évolution
  • Faire appel aux sens du visiteur
  • Valoriser le produit et les hommes qui le travaillent 
  • Etre à la fois fluide et rythmé
  • Etre contrôlé dans son temps et sécurisé pour les visiteurs comme pour l’entreprise et son personnel
  • Respecter l’activité de production
Par ailleurs, il est recommandé : (les points suivant dépendent beaucoup de la taille de votre entreprise et de votre type d’activité)
  • d’organiser des visites en priorité sur un site en activité pendant les périodes de production
  • d’adapter ses périodes et horaires d’ouverture à son activité
  • d’ouvrir à la visite au moins une demi-journée durant le week-end si vous choisissez d’ouvrir en continu.
  • de proposer une intervention du personnel interne à l'entreprise au cours de la visite, maîtrisée par le guide.
  • que le site participe à des journées/manifestations locales/nationales.
Solution d’encadrement et de guidage :
  • en gestion interne (par le chef d’entreprise, du personnel qualifié, par audioguide)
  • en gestion externe totale ou partielle (recours à un guide du patrimoine ou d’office de tourisme)

En fin de visite

Des documents de communication sur l’entreprise ou ses produits peuvent être remis en fin de visite. Un cadeau portant les valeurs et la marque de l’entreprise peut également être offert.
 
Un espace de vente peut-être mis en place pour y commercialiser les produits directement fabriqués par l’entreprise. Cet espace doit :
  • faire partie de la visite, y être intégré
  • mettre en valeur vos produits
  • présenter une atmosphère en harmonie avec la visite et vos valeurs
  • proposer entre autres des produits « cadeaux » (prix attractifs et format pratique)
  • pouvoir être aménagé pour servir d’espace d’accueil si besoin
Des produits dérivés et complémentaires peuvent également être proposée dans votre espace vente mais attention ils doivent être en phase avec les valeurs de l’entreprise.

Contraintes et Exigences

Contraintes

D’ordre interne : 
  • Contrainte d’emploi du temps et de calendrier
  • Possibilité de perturbation du fonctionnement de l’entreprise
  • Coût d’aménagement éventuel à prévoir
Espionnage ou confidentialité. Pollution de la zone de production. Problème d’hygiène pouvant empêcher la réception du public ; sécurité (Vigipirate). Nombre de participants et accessibilité aux personnes en situation de handicap.
 
La visite aura de l’intérêt pour les visiteurs si l’entreprise et/ou le produit correspond à l’un des trois points suivants au moins :
  • Attractivité du produit (rare ou quotidien)
  • Notoriété de l’entreprise (niveau local/national)
  • Caractère visuel du process

Exigences relatives à la sécurité et à l’hygiène

a) Protection des savoir-faire

Il faut identifier les zones à risques et les points sensibles qui peuvent ou non être divulgués. Cela implique :
  • la sélection des espaces/du parcours
  • la sélection des informations délivrées impliquant la sélection du guide et sa formation (préparer avec les intervenants des éléments de réponse à donner ; thèmes et questions pouvant être envisagés)
  • la sélection/l’identification des visiteurs (si nécessaire)
  • la sélection des équipements tolérés sur le site pour les visiteurs (appareils photo, téléphones portable, etc.)
  • Eviter l’accès à un ordinateur, photocopieur, téléphone…

b) Protection des personnes

En matière de sécurité des personnes, le site doit s’assurer de :
  • la présence d'une trousse «premier secours» (à l'accueil) 
  • l’existence d'une procédure d'urgence écrite 
  • la connaissance et du respect des normes de sécurité par tous les intervenants sur le site 
  • l’affichage des consignes de sécurité 
  • la présence des numéros de téléphone d'urgence à l'accueil 
  • la présence d'un référent sécurité
Dans le cas d’une visite d’entreprise en activité, l’entreprise doit également :
  • avoir pris des mesures en matière de protection des personnes : identification et aménagement des zones à risques, mise en place de zones d'exclusion pour le visiteur, signalétique adaptée (barrières, marquage au sol, …)
  • équipement spécifique pour les visiteurs (casques, bottes, masques, lunettes, charlottes, etc.)
  • informer au préalable (de façon orale ou écrite) les visiteurs sur les normes de sécurité. Leur distribuer éventuellement un document comportant les consignes de sécurité à respecter.
  • limiter la taille des groupes afin de faciliter la surveillance
  • avoir fait les demandes nécessaires auprès de sa compagnie d’assurance pour recevoir du public extérieur (souscription d’un contrat de responsabilité civile pour l'accueil du public) 
  • disposer d'un secouriste du travail dans chaque atelier où sont effectués des travaux dangereux et sur chaque chantier occupant 20 personnes au moins pendant plus de 15 jours.

c) Hygiène

Les produits proposés lors de la dégustation (si existante) doivent respecter les normes d'hygiène. Il est recommandé de permettre au visiteur de pouvoir se laver les mains avant et après la dégustation.
 
Les entreprises agroalimentaires et pharmaceutiques doivent respecter les normes HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point). Il faut se rapprocher des services vétérinaires pour obtenir leur avis et conseils. La proximité des visiteurs avec le produit ainsi que la sensibilité des produits est à prendre en compte.

Exigences relatives à l’accessibilité

Les sites soumis à la réglementation des ERP doivent pouvoir mettre à disposition sur demande un diagnostic d’accessibilité afin de démontrer sa conformité à la réglementation en vigueur. 
 
Vous pourrez télécharger un guide pratique sur l’accessibilité des personnes en situation de handicap sur le site de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Rochefort et Saintonge (http://www.rochefort.cci.fr/lentreprise-au-quotidien/chr/709-nouvelles-normes-daccessibilite- ). Si vous n’avez pas accès à Internet n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un exemplaire de ce guide.

Chiffrer

Elaborer un budget prévisionnel concernant les coûts et surcoûts (de fonctionnement) engendrés par l’ouverture à la visite. Evaluer les coûts de fonctionnement au niveau de la promotion et de la formation.
 
Evaluer les coûts d’investissement prévus :
  • la gestion de projet : temps et moyens financiers nécessaire pour mettre en place le projet
  • le parcours et son guidage : conception, aménagement affichage et signalétique dans l’entreprise
  • l’espace d’accueil (son aménagement)
  • l’espace de vente si opportun
  • les supports de médiation et la promotion (dépliants, brochures, système audio/vidéo)
  • la sécurité et l’hygiène
  • l’accès à l’entreprise : signalisation extérieur (panneau de guidage et reconnaissance aisée du site), parking privé ou public à proximité (signalé et identifié) 
 
Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter :
Chambre de Commerce et d’Industrie de Rochefort et Saintonge
Tél : 05.46.84.11.84
 
Anaïs MERLE
Service développement touristique
La Corderie Royale
17300  ROCHEFORT
05.46.84.11.80
a.merle@rochefort.cci.fr
 
 
Rejoignez-nous
La charte du visiteur

Qui sommes nous ?

CCI La Rochelle Chambres des métiers et de l\ CCI Rochefort Chambre d\